L’arrêt du tabac avec l’hypnose est très efficace et peut constituer une expérience forte de découverte de soi-même, des processus conscients et inconscients qui nous poussent à assouvir cette addiction, ou même à vouloir nous en débarrasser.
Et même si la conséquence de ces processus (fumer) est la même pour tous les fumeurs, l’utilisation du tabac est aussi personnelle et différente que les empruntes digitales d’un individu à l’autre.
C’est pourquoi, ainsi qu’il est de coutume en hypnose Ericksonienne le thérapeute va adapter et personnaliser chacune de ses interventions en fonction de la personne, de sa personnalité et des processus à l’œuvre. L’idée étant de faire croître l’atteinte de son objectif. 
Ainsi à l’instar du tabagisme, recouvrer liberté par rapport au tabac est aussi un processus. Souvent il comprend des expériences antérieures d’arrêt, des apprentissages des mécanismes à l’œuvre dans ces processus, la mise en œuvre de solutions plus ou moins efficaces. Tout ceci est mobilisé, réactualisé ou réutilisé par l’hypnopraticien.

Témoignage d’Anne:
« Bonjour Pierre,
Voilà cela fait tout juste une semaine que je ne fume plus  je suis trop heureuse. Ce qui est le plus dingue c’est que je ne ressente aucun manque… Je ne suis pas du tout stressée au contraire. J’ai en plus cotoyé des personnes qui fumaient au cours du week end dernier et j’ai éprouvé  à leur égard un détachement alors que les fois où j’ai arreté de fumer je les enviais.
Je vous remercie encore mille fois.  C’est un truc de dingue quand même… »


A propos de Pierre Le Belleguic

Infirmier en psychiatrie depuis 1999, en formé à l'hypnose ericksonienne depuis 2015. Passionné par la relation soignant/soigné et toutes les techniques relationnelles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.